Douanes ivoiriennes : des agents épinglés pour détention de faux diplômes

Douanes ivoiriennes : des agents épinglés pour détention de faux diplômes

Douanes ivoiriennes : des agents épinglés pour détention de faux diplômes

Un documentaire de Agence Presse Radio


Depuis quelques jours, l’affaires des ‘’douaniers ayant présenté de faux diplômes’’ pour intégrer les douanes ivoiriennes fait couler beaucoup d’encre et de salive.

2:21 Ecouter

Un documentaire de

Agence Presse Radio


Mise en ligne

27 Mai 2024


Réalisation

Agence Presse Radio


Mise en onde & mix

Agence Presse Radio


Illustration

Agence Presse Radio


Production

Agence Presse Radio

Depuis quelques jours, l’affaires des ‘’douaniers ayant présenté de faux diplômes’’ pour intégrer les douanes ivoiriennes fait couler beaucoup d’encre et de salive.

Selon nos confrères de la Radio France internationale(RFI) qui relaient l’affaire, 87 agents des douanes auraient été épinglés, le 13 mai 2024, pour avoir utilisé de faux diplômes pour accéder à des concours professionnels. Selon un communiqué de la direction des douanes, des vérifications ont montré que 28 fonctionnaires déclarés admis en 2021 au concours professionnel de contrôleur des douanes, auraient utilisé des diplômes non reconnus dans les fichiers de l’État. Pour la session de 2022, il y aurait 48 faux diplômes concernant les contrôleurs des douanes, et 11 sur les 16 agents admis au concours d’inspecteur des douanes. 

Face à cette affaire qui peint en noir la bonne gouvernance en Côte d’Ivoire, le porte-parole du gouvernement Amadou Coulibaly, ministre de la Communication fait des éclaircissements

Toujours selon nos confrères, c’est une vérification menée par les ministères de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur de Côte d’Ivoire, qui a permis de déceler cette faille. Ces agents reconnus coupables de faux, ont été traduits devant un conseil de discipline du service des douanes. La direction de ce département dit avoir informé le procureur de la république, qui peut, dans un second temps, ouvrir une information judiciaire pour faux et usage de faux en écriture.

Dans le même ordre d’idées, en octobre 2023, la ministre de la Fonction publique, Anne Ouloto, avait fait annuler l’intégration de 153 personnes retenues au concours administratif de l’année 2022. Des investigations avaient, selon elle, décelé l’usage de faux diplômes de baccalauréat et de brevet d’études du premier cycle (BEPC). 

Texte : SACRE Abel

Voix : Clara TOHOURI