France : un Guinéen, menace d’expulsion, saute par la fenêtre a l’arrivée de la police

France : un Guinéen, menace d’expulsion, saute par la fenêtre a l’arrivée de la police

France : un Guinéen, menace d’expulsion, saute par la fenêtre a l’arrivée de la police

Un documentaire de Agence Presse Radio


Vers 6h du matin, jeudi 9 novembre, un jeune Guinéen s’est jeté du troisième étage de son immeuble de Blois, dans le centre de la France a l’arrivée de la police.

2:00 Ecouter

Un documentaire de

Agence Presse Radio


Mise en ligne

14 Novembre 2023


Réalisation

Agence Presse Radio


Mise en onde & mix

Agence Presse Radio


Illustration

Agence Presse Radio


Production

Agence Presse Radio

Vers 6h du matin, jeudi 9 novembre, un jeune Guinéen s’est jeté du troisième étage de son immeuble de Blois, dans le centre de la France a l’arrivée de la police. Ce dernier faisait l’objet d’une Obligation de quitter le territoire national qui a été mise à exécution avec l’autorisation du juge des libertés et de la détention. A déclaré Charlotte Beluet, procureure de la République. Sa compagne leur ayant dit que le jeune homme était absent, les forces de l’ordre sont entrées dans son domicile puis ils ont entendu des cris, selon le parquet. Ils ont alors constaté que la victime était au sol, trois étages plus bas. L’homme de 25 ans se trouvait en état d’urgence absolue à l’arrivée des secours. Les pompiers lui ont prodigué les premiers soins puis l’ont transporté à l’hôpital.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Blois pour établir les circonstances du drame.

A noter que l’obligation de quitter le territoire français (ou OQTF) est une mesure administrative française, délivrée par la préfecture, qui a pour objectif d’expulser une personne du territoire français. Elle est notamment édictée en cas de refus ou de retrait d’un droit au séjour en France ou de séjour irrégulier. La décision est assortie d’une décision fixant le pays de destination et d’une décision accordant ou non un délai de départ volontaire. Elle peut également être accompagnée d’une interdiction de retour sur le territoire français et / ou d’une assignation à résidence ou d’un placement en rétention. Une décision administrative influence le quotidien des exilés et leur intégration en France.

Ces menaces d'expulsion sont très difficiles à vivre pour de nombreux jeunes. L’an dernier, la présidente de la Ligue des droits de l’Homme de l’Aube, Maryvonne Blum, s’inquiétait pour leur santé mentale. Selon elle, cette situation provoque chez les jeunes des risques de suicide et de délinquance.

En janvier, un jeune Sénégalais de 20 ans menacé d'expulsion, confiait son désarroi à InfoMigrants. Il disait avoir tout perdu. Plus de travail, plus de loisirs, plus de vie.

Texte : Rahima Diabaté

Voix Albain ADE