Fait et méfait à Sinfra : un agent de santé tué à son domicile

Fait et méfait à  Sinfra : un agent de santé tué à son domicile

Fait et méfait à Sinfra : un agent de santé tué à son domicile

Un documentaire de Agence Presse Radio


Le district sanitaire de Sinfra a été secoué par un événement tragique qui a plongé l’hôpital général dans une atmosphère de deuil et d’indignation le mardi 28 mai 2024.

1:09 Ecouter

Un documentaire de

Agence Presse Radio


Mise en ligne

31 Mai 2024


Réalisation

Agence Presse Radio


Mise en onde & mix

Agence Presse Radio


Illustration

Agence Presse Radio


Production

Agence Presse Radio

Le district sanitaire de Sinfra a été secoué par un événement tragique qui a plongé l’hôpital général dans une atmosphère de deuil et d’indignation le mardi 28 mai 2024.
Ce jour, les agents de santé de l’établissement sanitaire ont organisé une marche de protestation pour dénoncer le meurtre brutal de leur collègue, Kouakou N’da Franck Lionel, technicien supérieur de santé, spécialisé en imagerie médicale, abattu par des inconnus à son domicile.
L’indignation était palpable parmi les collègues de Kouakou N’da Franck Lionel, un professionnel respecté et apprécié dans son domaine. Selon les informations recueillies, le crime s’est produit dans la nuit du samedi 25 au dimanche 26 mai 2024.
La victime a été assassinée par des inconnus armés, une attaque qui a choqué non seulement les professionnels de santé mais aussi toute la communauté de Sinfra.
 Les circonstances entourant cet acte odieux restent floues, et une enquête est en cours pour identifier les auteurs et les motifs de ce crime.
Cette manifestation de mécontentement et de détresse avait pour but d’attirer l’attention des autorités sur la nécessité de renforcer la sécurité des agents de santé, souvent exposés à des risques dans l’exercice de leurs fonctions.


Texte et voix : Silvere BOSSIEI